Partir des causes et des origines pour arriver à la stratégie utile pour l’éliminer

Le double-menton est un problème esthétique parmi les plus communs qui touche les hommes et les femmes.
Ce problème esthétique est lié à différents facteurs et en général, est associée à une augmentation des amas graisseux, avec une perte de tonus, d’élasticité et de fermeté des tissus du visage.

Même un jeune adulte, peut avoir un double-menton bien évident pour des raisons génétiques, pour une surcharge pondérale ou à cause de rétention d’eau.
De manières analogues, les mauvaises postures (comme dormir avec deux oreillers ou passer beaucoup de temps devant l’ordinateur) peuvent contribuer à la perte d’élasticité, le vieillissement, lui aussi peut en être la cause : avec le temps, la peau « cède » et les tissus, moins soutenus, glissent inévitablement vers le bas selon la force de gravité.

Comment réduire le double menton
Il y a différentes méthodes pour réduire ce problème esthétique, certaines sont d’ailleurs invasives comme la chirurgie esthétique, utilisée principalement lorsque le problème est principalement ou uniquement dû à un excès de peau ou à un relâchement musculaire.
 
L’excès de tissu adipeux, le relâchement cutané, la rétention d’eau peuvent alourdir le cou,
le problème peut être atténué sans bistouri
 
Pour les personnes voulant éviter les moyens agressifs, la gymnastique faciale, effectuée de façon quotidienne et sur une longue période, peut s’avérer être la bonne solution : de petits mouvements ciblés (comme l’exercice du baiser où les lèvres sont maintenues en avant pendant quelques secondes) peuvent en effet remédier au relâchement des muscles du menton et aider à réduire le problème.

Pour obtenir un résultat (lien à la page des résultats – lifting) plus évident et durable en quelques séances, le micro-massage avec icoone (lien à la page traitement – lifting) s’avère être une des solutions parmi les plus efficaces grâce à l’innovante technologie Roboderm® qui permet d’effectuer une stimulation profonde et non invasive des tissus cutanés et sous-cutanés. Les têtes de traitement équipées de microstimulateurs, qui, comme des milliers de minuscules mains, massent la peau en effectuant jusqu’à 21 600 microstimulations minutes, pour de nombreux bénéfices : elles augmentent la micro-circulation locale, drainent les liquides en excès, favorisent les échanges métaboliques et la réduction des accumulations de dépôts de graisse, stimulent la production d’élastine des fibroblastes en rendant la peau plus ferme et tonique.

En quelques séances et en très peu de temps le visage sera plus harmonieux et se définira !